Faut-il l’autorisation de son propriétaire pour installer une climatisation?

Vous êtes locataire et vous souhaitez faire installer une climatisation mais vous vous demandez s’il faut en informer votre bailleur? Il est vrai que l’installation d’un climatiseur se répand de plus en plus. Toutefois, lorsqu’on est locataire on se doit de respecter certaines règles envers son propriétaire. Il est donc possible de faire installer une climatisation sous certaines conditions. 

Quelles sont les démarches à suivre auprès de votre bailleur?

Il y a quelques règles à observer lorsqu’on souhaite faire installer une climatisation, en fonction du type de climatiseur. Que vous soyez en maison ou en appartement, il y a un accord du propriétaire à obtenir avant d’entamer n’importe quel type de travaux.

En fonction du modèle que vous souhaitez, par exemple: le climatiseur comprenant une unité extérieure qui requiert de percer les murs de la façade, il est impératif d’en demander l’autorisation à son bailleur.

Négociation et prise en charge de l’installation

Pour officialiser votre requête, il est préférable de faire parvenir celle-ci à votre propriétaire en lettre recommandée avec accusé de réception. Toutefois, votre bailleur n’a aucune obligation de vous répondre favorablement.

Concernant la prise en charge et le financement de l’installation du climatiseur, la décision revient au bailleur. Ce dernier a parfaitement le droit de vous demander de prendre les frais à votre charge mais il peut aussi décider d’en régler la totalité, autant l’achat de l’appareil que son installation.

Vous avez la possibilité de négocier avec votre propriétaire en lui proposant de vous charger des dépenses, en échange d’une réduction du loyer par exemple.

Dans quel cas faut-il l’accord préalable du bailleur, syndic ou de la mairie?

Vous pensez peut-être qu’il n’est pas nécessaire de faire intervenir votre propriétaire lors de l’installation d’une climatisation? Il faut savoir que tous les modèles de climatiseurs requièrent une évacuation extérieure. Que ce dernier ne pourra pas s’installer n’importe où et qu’il importe de bien considérer la nuisance envers autrui. Les contraintes ne sont pas les mêmes en fonction de votre dispositif, la fixation du condenseur peut se faire sur la façade ou encore par un tuyau sortant par une plaque percée.

Les climatiseurs fixes sans unité extérieure

Dans le cas des climatiseurs n’ayant pas d’unité extérieure comme les climatiseurs fixes, ceux-ci s’équipent d’une gaine d’évacuation. En remplaçant une vitre par une plaque percée ou par une fenêtre dans laquelle on aura réalisé un trou, l’accord du propriétaire peut suffire.

Cette deuxième option est en revanche plus contraignante. En effet, si vous résidez en immeuble, aucune modification de l’aspect de la façade ne peut être réalisée sans l’accord de la copropriété. Votre demande sera soumise au syndic en adressant simplement un courrier recommandé. Cette dernière sera soumise au vote des copropriétaires lors de l’assemblée générale. Elle ne sera adoptée qu’en obtenant la majorité absolue des voix.

Par ailleurs, il peut vous être demandé au préalable de faire une déclaration de travaux auprès de la mairie de votre lieu de résidence. Une démarche auprès du service urbanisme de votre commune est également obligatoire pour l’installation d’une climatisation en maison. Si vous souhaitez avoir des conseils d’un professionel de la clim à Montpellier, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Les climatiseurs split, comportant deux unités

Les climatiseurs split se composent de deux blocs. Un évaporateur que l’on installe à l’intérieur du logement et une unité extérieure composée d’un compresseur et d’un condenseur, que l’on fixera sur la façade ou sur le balcon.

Important à retenir : Les risques encourus si les travaux sont réalisés sans l’accord des copropriétaires sont importants. Assurez-vous bien d’avoir obtenu l’accord de votre propriétaire et de la copropriété si vous résidez en immeuble avant d’installer votre climatiseur, ou vous prenez le risque de poursuites judiciaires.

Installer un climatiseur sans demande préalable à son propriétaire

Vous ne savez pas si vous devez informer votre bailleur,ou bien vous n’avez pas encore obtenu son accord? Il existe un modèle dont l’installation peut-être réalisée sans aucune demande préalable. Il s’agit du climatiseur monobloc mobile. Celui-ci  est muni d’un tuyau que l’on fait sortir par la fenêtre tout comme le sèche-linge. Il présente quelques avantages intéressants. En effet, son prix reste accessible, environ 200 € pour un appareil d’entrée de gamme, il peut être déplacé en fonction des besoins et dernier point non négligeable, il ne requiert aucun travaux particulier.Vous pourrez constater qu’il y a de nombreuses possibilités existantes pour l’installation d’une climatisation chez soi. N’oubliez pas qu’il est indispensable d’obtenir l’accord de votre propriétaire et de la copropriété pour les appartements. Sauf pour le climatiseur monobloc mobile, qui ne nécessite aucune démarche particulière.

Vous souhaitez être rappelé sous 24h ?
Laissez-nous vos coordonnées, nous vous recontactons dans les meilleurs délais !